TO NAVIGATION

Frederique Devaux

*1956, Paris, France. Vit et travaille à Paris, France.

Frédérique Devaux est l’auteur d'une trentaine de films expérimentaux et de documentaires distribués par diverses coopératives internationales. Chargée de cours à l'université Paris 1, elle est également l'auteur de nombreux ouvrages théoriques sur l'art et le cinéma. Son travail reflète la préoccupation d'un relief que celui-ci soit imaginaire ou réel, par la juxtaposition de matières, voire d'œuvres, elles-mêmes enchâssées dans d'autres réalisations, abritant à leur tour des fragments en trompe-l’œil, ou de l'ordre du fractionnisme, vers l'infini. Depuis 2000, Frédérique Devaux réalise une série de documentaires sur les cinéastes expérimentaux.

K3 Les femmes 1

K (Désert) / 2004 / France-Algérie / 2004 / 4'16 / 4:3

K (Désert) fait partie d’une série sur la Kabylie, comprenant un documentaire et un long métrage expérimental en cours dont K (Désert) est la quatrième partie.
K (Désert) interroge la fragmentation d’une culture (la culture berbère) à travers les populations du désert algérien, par l’utilisation du collage. Réalisé en super 8 mm gonflé en 16 mm, les bases ont été retravaillées par couches à la tireuse optique. 

K3(Les femmes) / France-Algérie / 2003 / 4'56 / 4:3

Le film K3 (Les Femmes) de Frédérique Devaux est dédié aux femmes Kabyles de l'Afrique du Nord. L'artiste utilise la surimposition d'images et de sons pour mettre en lumière la difficulté des femmes face à la proclamation de leur identité. Les plans montrent les activités des femmes kabyles; elles impliquent en général d'élever les enfants, la famille, et de tenir la maison. Effacées de la société extérieure, leur maginalisation est dépeinte à travers les fondus enchaînés de l'image et du son. Cependant, à l'intérieur de leurs espaces, qui leurs sont uniquement réservées, elles restent fidèles, elles chantent, dancent et résistent à une société qui ne prend pas en compte leur réelle valeur.

TO CONTENT HOME

Artistes